Prise en main du Google Nexus S / android 2.3

La poste ayant fait son travail, me voici l’heureux possesseur du dernier de Google, le Nexus S. J’utilisais depuis 9 mois le premier de la firme, le Nexus One.

J’ai été saisi tout de suite par la fluidité de l’écran et la vitesse entre les écrans du wizard de démarrage. La mise à jour vers Android 2.3 n’étant pas encore sortie pour le Nexus One, je ne sais pas dire si cela vient essentiellement du matériel ou de l’OS, mais j’imagine des deux réunis.

La première chose demandée est bien sûr un compte Google. Comme pour le précédent, le téléphone n’a pas les paramètre correctes pour la 3G, il faut donc avoir un accès Wifi a porté!

Voici les paramètres à positionner dans les réglages:

nom: orange FR
apn: orange
proxy: aucun
port: aucun
user: orange
pass: orange
serveur: na
proxy mms: 192.168.10.200
mms: 8080
mcc: 208
mnc: 01
authen: aucun
type apn: default
Le Nexus S télécharge et installe les applications présentent sur l’autre téléphone, ce qui est très agréable 🙂
Le changement du bouton d’alimentation du haut vers le côté droit est perturbant au départ, mais comme avec tout changement, on s’y fait.
La face est totalement lisse, exit la trackball. Même les 4 « boutons tactiles » du bas sont rétro éclairés, la façade étant donc tout noir quand l’écran est éteint. Il n’y a également plus de led indiquant si le chargement du téléphone est en cours.
Je m’étais habitué à utiliser le trackball, notamment pour cliquer sur des liens étroit sur les pages web. La qualité du nouvel écran rend cependant inutile ce workaround.
Les sonneries ont changées, pas en mieux, mais cela n’engage que moi.
L’aspect semble plus « plastique » et moins massif, mais je trouve cela tout aussi bien. Suite à quelques chutes et avec le temps, la peinture commençait à partir en bas du Nexus One.
La batterie dure à priori plus longtemps, ce qui est normal (matériel neuf + 100mAH + nouvel OS).
Les 16Go intégrés de base sont un réel plus pour moi. Le montage et démontage pour l’accès depuis le PC va vraiment plus vite. Il n’y a en revanche plus d’emplacement pour carte d’extension.
Les traces de doigts sont beaucoup moins présentes, ce qui améliore la sécurité quand on utilise le dessin comme mot de passe.
Le son est meilleur que le Nexus One, mais je ne l’ai pas encore suffisamment utilisé pour quantifier l’amélioration.
Toutes mes applications fonctionnent sauf Navigon, qui crash au lancement :'(
Je ne comprends pas, comment est-ce que Google ne gère pas mieux les comptes Google Apps, même avec la nouvelle version de l’OS.
En rédigeant cet article, je suis tombé sur l’extension Chrome to Phone.  Devinez quoi ? Un message subliminal en bas indique que ça ne fonctionne pas avec un compte Google Apps…Damned!
En résumé:
Les plus par rapport au Nexus One:
  • Ecran plus grand
  • Fluidité et rapidité
  • Un coup de « polish » sur l’interface
  • Caméra avant et arrière, les 2 à 5M pixels
  • 16Go de stockage
  • Boot + vite
Les moins biens:
  • Les sonneries sont moins sympas
  • Le bouton power sur le côté droit est perturbant
  • Les comptes Google Apps sont toujours laissés de côté
Bref, je kiffe grave… 🙂

1 réflexion au sujet de “Prise en main du Google Nexus S / android 2.3”

  1. Bonsoir,

    pourriez-vous m’indiquer comment activer la 3g ? (impossible de trouver cela dans les paramètres).
    Alors que pour activer le wi-fi c’est limpide…
    Comment faire ? Pourriez-vous éclairer ma faible lanterne ?
    Bien cordialement.

Laisser un commentaire